Les italiens Starace et Bracciali suspendus par l'ATP...

Publié le par Mira

le joueur italien Potito Starace, 31ème joueur mondial en décembre 2007, suspendu par l'ATP dès le 1er janvier 2008, pour 6 semaines.le joueur italien Daniele Bracciali, 258ème joueur mondial en décembre 2007, suspendu par l'ATP à compter du 1er janvier 2008, pour 3 mois

Les premières sanctions anti-paris sévissent du côté de l'ATP... ça ne rigole pas !!  Même pendant l'intersaison, l'actualité du tennis professionnel n'est jamais au repos...

 

En effet, l'ATP a décidé de suspendre deux joueurs italiens, Potito Starace (à g.) et Daniele Bracciali (à dr.) pour avoir parié sur des matchs de tennis.

 

Potito Starace, 31ème joueur mondial, a été suspendu pour 6 semaines, avec une amende de 30 000 $, d'après un communiqué de la Fédération Italienne de Tennis ce samedi. Son compatriote Daniele Bracciali, 258ème mondial, est suspendu pour 3 mois avec une amende de 20 000 $. Les deux suspensions seront effectives le 1er janvier 2008.

 

La Fédération Italienne précise que Starace a parié sur 5 matchs pour une somme totale de 130$ il y a deux ans, tandis que Bracciali en a parié sur 50 (!!) pour 7$ chacun entre 2004 et 2005. L'instance italienne dénonce ainsi les sanctions comme étant disproportionnées, soutenant que les 2 joueurs n'ont jamais parié sur leurs propres matchs auparavant.

 

"L'injustice est faite", déclare-t-elle dans son communiqué. "Ces pénalités sont excessivement sévères comparées aux violations faites par les deux joueurs".

 

La Fédération Italienne précise également que les deux joueurs n'étaient pas informés du règlement de l'ATP sur les paris (ça m'étonne...), et qu'ils ont arrêté de parier dès qu'ils ont su que les paris étaient contraires au règlement.

 

Rappelons qu'un autre Italien (décidément...), Alessio Di Mauro, est le premier joueur à avoir été sanctionné suite aux nouvelles règles anti-corruption de l'ATP. Il a écopé d'une suspension de 9 mois en novembre dernier, pour avoir également parié sur des matchs.

 

Je ne crois pas qu'ils aient parié sur d'aussi faibles montants... Mais dans tous les cas, les sanctions de l'ATP sont bien dissuasives.

Publié dans Tennis... off-court

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article